post

Webinar Insurance, Ethics and Sustainability – 1 December 2022 – 6 pm

 

There are at least three key topics at the intersection of insurance and ethics in times of climate change transition. A first dimension is to address ethical dilemmas embedded in insurance related professions and in particular the ethical challenges facing groups such as actuaries, insurance lawyers and insurance marketers. Second, it is important to examine the specific ethical responsibilities of insurance companies in relation to risk and responsibility sharing to address big contemporary challenges such as sustainable development. Finally, one has to look at the ethical values at the core of the relationships between insurance companies and their clients, eg. trust or mistrust in insurance contracts, solidarity or fair distribution of rights and duties.

post

Building Brigdes 2022

Wednesday October 5 2022 – Geneva or livestream

Prof. Adam Marszk and Prof. Ewa Lechman will present their forthcoming book (Academic Press) which covers various aspects of the European sustainable investing exchange-traded funds (ETFs), including the empirical study of their effects for the financial and socio-economic systems as well as their possible impact on the environment. Julie Segal will broaden the discussion, building off profs. Marszk and Lechman’s research with a focus on equity and justice as well as policy and regulation.

post

Discussion Board n°29, 24/06/22

According to many observers, the world is now facing the prospect of a global food crisis, with the weakest potentially hit the hardest. Is the conjunction of war and poor harvest forecast the only cause of the crisis or do other underlying structural weaknesses in the world food system also play a role? What can/should be done about them?

post

Discussion Board n°27, 29/04/22

The invasion of Ukraine by Russia has prompted western businesses and/or high-profile brands either to exit the country, to stay or to suspend operations. In reaction, Russia is threatening to nationalise tangible and intangible assets of exiting western companies. Should corporations be encouraged (why and by whom) to take decisions on non-economic grounds (for instance moral)? Is today the moment to re-open the debate of the 1990s on “do corporations have consciousness”?

post

Monnaies digitales de banque centrale

Suite à la crise financière de 2008, la nature de la monnaie et la création monétaire sont devenues des sujets de débat dans plusieurs pays. En Suisse, le débat autour de la création d’un « franc électronique » (c.à.d. une monnaie digitale de banque centrale) va prendre de l’ampleur dans les prochaines années.

En date du 14 mars 2018, le Postulat Wemuth (N° 18.3159) a été déposé au Conseil National sollicitant le Conseil Fédéral pour qu’il examine la faisabilité et les enjeux de la création d’un « cryptofranc » (équivalent à une monnaie digitale de banque centrale). Simultanément le 15 mars 2018 une interpellation intitulée « Un cryptofranc pour la Suisse? » a également été déposée. Le postulat précité, accepté par le Parlement, oblige le Conseil fédéral à étudier ce thème et à fournir un rapport à ce sujet.

La proposition a également emporté le soutien de certains élus et cadres dirigeants du secteur financier qui y voient une alternative crédible à l’initiative « Monnaie pleine », permettant aux banques centrales de reprendre la main face à l’essor des cryptomonnaies privées, tout en laissant la liberté aux banques commerciales de développer des activités de crédit et d’attirer des dépôts.

La question est d’autant plus importante aujourd’hui que des sociétés comme Facebook développent leur propre système de paiements privés alliant big data et cryptomonnaies. Or, les risques sont importants dans des produits privés qui combinent spéculation et utilisation des données personnelles.

Au vu de l’importance de cette question pour notre système de paiement et en prévision du débat public qui ne manquera pas de se développer, l’Observatoire de la Finance a approfondi l’étude de cette question dans le cadre d’un rapport analysant les opportunités, risques et impacts des monnaies digitales de banque centrale.

Le rapport, téléchargeable ci-dessous en plusieurs langues, se décline en 2 versions :

 

Une version « internationale » concernant potentiellement n’importe quel Etat

Une version « suisse » axée plus spécifiquement sur le cas suisse